Danse de Société

Rock’n Roll,

Tango Dancing/Argentin,

Chachacha,

Paso Doble,

Valse(s),

West Coast Swing,

Disco Fox,

Boléro,

Quick Step,

Madison(s),

etc…

Le vocable Danse de Société regroupe les diverses appellations :
  • Danse de Salon,
  • Danse de Bal,
  • Danse à deux,
  • Rétro,
  • Musette,
  • Dancing,
  • Loisir….

Assurément la plus ancienne des formes de Danse Sociale, la Danse de Société respecte notre patrimoine national ; transmise auparavant oralement entre générations, elle est actuellement transcrite par des écrits techniques précis, supports d’une formation professionnelle diplômante, créatrice d’emplois.

La Danse de Société est pratiquée sous forme de sport éducatif, démonstrations, compétitions, ou simplement comme loisir.

La Danse de Société est accessible à tous ; c’est une activité culturelle divertissante, attrayante. Pratiquée individuellement (Madison, Twist, Charleston) en couple ou en groupe, cette discipline favorise la convivialité, le relationnel, le lien social.

La mise en pratique de la Danse de Société n’impose pas d’investissement ou équipement particulier.Seules sont conseillées les chaussures de danse adaptées pour un meilleur maintien du pied afin d’évoluer dans d’excellentes conditions.

Par son esprit festif, la Danse de Société est un sport distrayant, d’approche aisée ; elle n’exige aucune condition physique spécifique ; elle rassemble toutes les couches sociales.

Elle procure des résultats encourageants pour la remise en forme ou la rééducation. Elle fait découvrir la musique, améliore le maintien et le savoir-vivre en communauté ; elle entretient la mémoire et la souplesse du corps, elle éloigne le stress et la timidité.

Les effets de la Danse de Société dépassent le simple plaisir corporel. Elle permet de transmettre des idées, des émotions. Elle donne un sentiment d’unité à un groupe animé par les mêmes mouvements et un rythme commun.

La Danse de Société, partie intégrante de la grande famille de la Danse plurielle, s’intéresse non seulement aux authentiques danses françaises (Valse Musette, Valse Française, Java) mais aussi aux danses traditionnelles (Tango, Paso Doble, Boléro, Fox Trot, Boston, Samba…) et à toute danse nouvelle, sans limite.

 

Un peu d’histoire :

Les effets physiques et psychiques de la danse lui ont fait attribuer des fonctions très diverses : culte ou magie, moyen d’honorer les ancêtres ou de s’attirer la faveur des dieux.
Les danses interviennent aussi dans les rites de passage ou les cérémonies pratiquées lorsqu’un individu change d’âge ou de fonction. On célèbre ainsi par des danses une naissance, une initiation, une remise de diplôme, l’accession à un poste politique, voire un décès. D’autres jouent un rôle dans les rapports amoureux.

Dans l’Europe médiévale : Au Moyen Age, la société européenne était dominée par l’Eglise chrétienne, qui désapprouvait la danse. Le peuple continua tout de même à danser lors des fêtes diverses.

Ces danses récréatives sont surtout répandues dans les sociétés industrialisées. Lorsqu’elles font partie des danses de participation, elles sont relativement faciles à apprendre.

Créées par une culture populaire, bon nombre d’entre elles se dansent en couple.

Dans certaines sociétés, elles constituent l’unique moment permettant aux jeunes gens de sexes opposés de se rencontrer. Dans le monde contemporain, elles continuent à leur fournir des occasions de rencontre non négligeables.

 

DISCO FOX

Discofox ou Disco Fox est une sociale partenaire de danse a évolué en Europe, au milieu des années soixante-dix comme une redécouverte de l’ emprise de danse improvisée dans la discothèque scène de danse dominée par la danse en solo, à peu près au même moment où tohu émergé dans le Etats-Unis . Les deux danses ont été fortement influencés par lafièvre du samedi soir mettant en vedette John Travolta . Dans plusieurs régions, il est également connu sous différents noms: Hustle Disco, Swing Fox, Disco Swing, Rock Fox.

Discofox est très populaire en Allemagne et en Suisse .

L’ensemble des chiffres est influencé par différentes danses: fox-trot , balançoire , salsa , etc, adaptées au style de musique et pas de base de la danse. En outre, les styles de fusion différents sont apparus, comme Sals-Discofox et Disco Cha.

Discofox peut être dansé sur une grande variété de 4.2 et 4.4 de musique: disco 70s, 80s eurodance ( italo-disco ), discopolo, pop , techno . Tempo peut varier. En milieu social il est surtout dansé dans un seul endroit, bien que le couple peut également se déplacer sur la piste de danse. Il est dansé avec différents types de simple et double poignée . Parmi les chiffres sont différents bandages, des tours, throw-outs/catches, pose, laisse tomber, et aussi pour les compétitions figures acrobatiques.

Il ya des compétitions internationales en Discofox.

WEST COAST SWING

Le West Coast Swing est une danse à deux de style swing, issue du Lindy Hop. Cette danse sera considérée plus tard comme une version « douce » du jitterbug (notamment par la suppression des jetés de jambes, les « kicks »). D’abord appelé Western Swing en 1951, son appellation définitive se fera en 1961. Elle est caractérisée par des mouvements très élastiques des partenaires, que ce soit individuellement ou bien l’un par rapport à l’autre. Certains considèrent à tort (cf. historique) que c’est une danse Swing (lindy ou boogie) interprétée comme une danse sportive ; d’autres personnes considèrent par ailleurs qu’il ne s’agit plus d’une danse Swing, puisque le blues originel ne représente plus qu’une petite partie des différents courants musicaux pouvant être interprétés en West Coast Swing.

Elle laisse une grande part à l’improvisation. Cette danse se pratique sur un vaste éventail de styles de musique : pop, funk, dance, country, jazz, blues, RnB, disco, …

 ROCK’N ROLL

Le rock ‘n’ roll (également écrit rock & roll ou rock and roll) est un genre musical américain né à la fin des années 1940 et début des années 1950. La diffusion massive du phénomène au-delà des États-Unis est assurée, outre par l’industrie phonographique vinylique et la radio par une série de films initiée en 1954 par Graine de violence1. À partir de cette date le simple mouvement de « Roulis et de Tangage » s’inscrit dans une histoire plus large, tout en persistant, sous-forme de revivalsà travers, par exemple le Rockabilly ou le Rock acrobatique.

 

PASO DOBLE

Le Paso doble est l’une des danses les plus simples à apprendre au départ. Le pas de base est en effet un simple pas de marche (le danseur part du pied droit, la danseuse pied gauche en arrière). La tenue du couple est classique, mais il faut ensuite, pour adopter le style typique du paso, se souvenir que le danseur y joue le rôle du torero et la femme, celui de sa cape. Le nom paso-doble signifie littéralement « deux pas », probablement parce que cette danse est basée sur une simple marche stylisée. C’est dans le contexte des corridas d’Espagne (qui existent depuis le xviie siècle) qu’il faut situer les origines du paso-doble. L’entrée des toreadors dans l’arène était accompagnée d’une musique au rythme marqué et au style martial. Au début duxixe siècle, une danse se développa sur cette musique et dans cet esprit de corrida, lutte entre l’homme et le taureau. Le paso-doble est associé à une mise en scène où l’homme joue le rôle du toréador et la femme joue le rôle de la cape. C’est pour cela que « l’habit de lumière » et l’attitude macho correspond bien au cavalier et la robe rouge et l’attitude provocante correspond à la cavalière. La scène finale du film « Ballroom Dancing » symbolise bien cet état de fait. L’ensemble de la danse consiste donc en un jeu entre le danseur, sa danseuse et le taureau imaginaire.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>